Qu'est-ce que l'effet Barnum ? Tout savoir pour ne plus se faire avoir

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Il m'arrive souvent d'être épatée quand je lis le résultat d'un test de personnalité. C'est dingue comme ce test a bien réussi à me cerner ! En fait, je suis juste soumise à l'effet Barnum. Un effet que l'on retrouve aussi beaucoup dans l'astrologie.

Sommaire :

L'effet Barnum démontré par Bertram Forer : c'est quoi cet effet ?

L'explication la plus claire qui soit de l'effet Barnum, ou l’effet de validation subjective, c'est un texte, un message, une description écrite ou orale qui donne le sentiment que l'on s'adresse ou que l'on parle expressément à vous et de vous, alors que c'est un message universel et même flou. Voilà pourquoi on lie notamment l'effet Barnum et l'astrologie. 

Cette technique est aussi utilisée en voyance, numérologie, cartomancie, chiromancie, dans les horoscopes, en graphologie, dans les tests de personnalité, en politique et aussi parfois dans le domaine de la séduction. 👉 L'effet Barnum est un biais cognitif et une technique de manipulation qui pousse à se reconnaître et à se sentir impacté par un texte qui est pourtant très général.

Remontons en 1948

Pourquoi en 1948 ? Parce que c'est précisément à cette époque que le psychologue américain Bertam Forer démontre ce phénomène. L'expression "effet Barnum" est quant à elle attribuée au psychologue Paul Meehl. Il fait alors référence à Phineas Taylor Barnum, un homme de cirque qui dans les années 1850, manipulait les spectateurs avec des lectures qui paraissaient ne s'appliquer qu'à un seul spectateur cible, mais racontaient en fait des généralités. À la suite de l'expérience de Bertam Forer, on parlera aussi "d'effet Forer".

L'expérience de Bertam Forer : l’exemple de l'effet Barnum à l'œuvre

En 1948 donc, Bertram Forer veut dénoncer la généralité des horoscopes. Pour ce faire, il a l'idée de tenter une expérience avec ses étudiants. Il fait passer à chacun un test de personnalité. À la suite de ce test, il leur propose une analyse de leur personnalité et leur demande de noter cette dernière pour en mesurer l'exactitude : "Est-ce que vous pensez que ce test vous correspond ?" 0 cette analyse ne me correspond pas du tout, 5 cette analyse me décrit parfaitement. La majorité des élèves a donné la note de 5 (la moyenne étant de 4,26/5), pourtant... ce texte, cette description de la personnalité était le même pour tous 😏. Depuis 1948, cette expérience a été reproduite des centaines de fois et chaque fois elle a été confirmée avec une moyenne toujours aux environs de 4,2/5.

Texte de l'expérience de l'effet Barnum

Le texte de Forer est un mélange de textes de différentes diseuses de bonne aventure :

« Vous avez besoin d’être aimé et admiré, et pourtant vous êtes critique avec vous-même. Vous avez certes des points faibles dans votre personnalité, mais vous savez généralement les compenser. Vous avez un potentiel considérable que vous n’avez pas encore utilisé à votre avantage. À l’extérieur vous êtes discipliné et vous savez vous contrôler, mais à l’intérieur vous tendez à être préoccupé et pas très sûr de vous-même. Parfois vous vous demandez sérieusement si vous avez pris la bonne décision ou fait ce qu’il fallait. Vous préférez une certaine dose de changement et de variété, et devenez insatisfait si on vous entoure de restrictions et de limitations. Vous vous flattez d’être un esprit indépendant ; et vous n’acceptez l’opinion d’autrui que dûment démontrée. Vous avez trouvé qu’il était maladroit de se révéler trop facilement aux autres. Par moments vous êtes très extraverti, bavard et sociable, tandis qu’à d’autres moments vous êtes introverti, circonspect et réservé. Certaines de vos aspirations tendent à être assez irréalistes. »

Alors, ce test de l'effet Barnum ? Vous vous êtes reconnue ? C'est normal !

Comment s'explique cet effet ? Pourquoi je suis soumise à l'effet Barnum ?

Premièrement, pas d'inquiétude, vous n'êtes pas un esprit faible parce que l'effet Barnum agit sur vous. C'est tout à fait normal. Les études complémentaires de D.H. Dickson et L.W. Kelly sur ce sujet ont par ailleurs démontré que cet effet était notamment amplifié si :

  • la personne était persuadée que l'analyse s'appliquait à elle seule
  • la personne reconnaissait dans l'évaluateur une autorité
  • des traits en majorité positifs étaient présents dans l'analyse

Nous avons du mal à nous représenter, à avoir une image de nous-même. Ce qui fonctionne avec les textes qui utilisent l'effet Barnum c'est qu'ils sont vagues, ils font une description générale, un constat global des forces et faiblesses majoritaires dans une société, et ils sont principalement positifs. Ce flou entretenu dans une description est mal toléré par notre esprit qui va à tout prix le combler en y projetant ses propres images et des éléments qui nous arrangent.

Si je fais un test de personnalité, ou que je lis mon profil astrologique, c'est que j'ai envie de mieux me connaître, d'avoir plus d'informations sur moi-même, d'enrichir la représentation que j'ai de moi-même. Je vais donc avoir tendance à facilement accepter les informations qui me sont fournies et à les coller à ma personnalité, surtout si elles sont positives et d'autant plus si je crois aux méthodes élaborer pour rédiger cette description.

Reconnaître pour se méfier

En bref, voilà tous les éléments essentiels pour un bon discours qui utilise l’effet Barnum :

  • un langage très universel et vague
  • l’utilisation du “vous” ou du “tu” pour donner l’impression que l’on s’adresse vraiment personnellement à la personne
  • un texte très positif

Maintenant que vous avez connaissance de l’effet Barnum, il faut en prendre garde. On va commencer par exercer notre esprit critique et prendre du recul sur les informations que l’on reçoit. L’effet Barnum est très utilisé en politique. Avec la campagne présidentielle qui s’intensifie c’est plus que jamais le moment de se méfier. Rappelez-vous que “les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent !” Alors, un peu d'effet Barnum par-ci, par-là, dans l'horoscope, dans la bouche d'un manager qui vante son équipe peut tout à fait être mobilisateur, motivant, bon pour la confiance en soi

On peut même s’en servir (à petite dose) si on cherche à séduire une personne ou un recruteur. Là où l’effet Barnum commence à poser véritablement problème c'est s'il nous pousse à consommer des produits ou services ou à adhérer à des thèses ou mouvements. En gros, la règle qui vaut c’est que dès qu'un texte semble spécifiquement s’adresser à nous ou parler de nous, méfiance !

L'avis de la rédaction : un effet à garder en tête !

Nous cherchons tous à mieux nous connaître et nous comprendre mais prudence dès qu'on s'adresse à vous de manière trop vague ! Gardez en tête l'effet Barnum au moment de faire votre prochain test de personnalité ou de lire votre horoscope, voilà qui devrait vous éviter quelques déconvenues... 👉 Si vous souhaitez faire un travail sur vous, mieux vous comprendre, vous accepter, évoluer, contactez plutôt l'un de nos psychologues. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe


Contacter un psychologue

Sources : L’effet Barnum, c’est quoi ? - Reset - L'effet Barnum : l'illusion du soi - Cerveau et Psycho - Éviter les pièges de la pensée : Les biais cognitifs Effet Barnum - La Toupi

Séduction compulsive : pourquoi j'ai besoin de plaire à tout prix ?

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Comment surmonter une rupture amoureuse brutale ?

L'amour brille, et du jour au lendemain, votre partenaire vous quitte sans que vous ne l'ayez vu venir. L'effet de surprise est total, la douleur vive. Une rupture amoureuse brutale peut rouvrir des blessures profondes ou d'anciennes peurs. Vous êtes alors très vulnérable face au monde. Dévastée, il est ensuite très compliqué de vous reconstruire. Voici comment surmonter une rupture brutale.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je suis trop solitaire pour être en couple ! Une idée fausse ?

Je suis une personne solitaire, mais je n’ai jamais considéré que je l’étais trop pour être en couple, notamment parce que ma solitude, je ne la subis pas. Du moins, je ne l’ai pas tout le temps subie et ça m’a permis de trouver un équilibre à travers mes différentes expériences, que ce soit en amour ou en solo. J’ai aussi compris les aspects qui étaient essentiels pour qu’une histoire marche, même si on a un caractère de solitaire. Je vous explique !

Le Lykke : ouvrir son cœur serait la clef du bonheur

Concernant la philosophie de vie, le Danemark a tout compris. Après le hygge, et le nisken, vient le lykke, un nouvel ingrédient à ajouter à la recette du bonheur ! Cet art de vivre scandinave nous invite à nous épanouir au contact des autres, à travers des idées simples. Définition et application, découvrez le Lykke et retrouvez le sourire !

Ces femmes qui n'osent pas réussir : des préjugés qui ont la peau dure

Dans une société où la plupart aspirent à la réussite et au succès, la gent féminine semble, elle, être plus frileuse et mise à l’écart des responsabilités économiques. Une crainte de réussir, née du poids des stéréotypes, semble aujourd’hui les freiner dans leur réussite. Pourquoi certaines femmes n’osent-elles pas réussir ? Autosabotage ? Comment réussir malgré tout ?

Comment parler de dépression à votre médecin ? Par où commencer ?

Vous n’avez plus d’énergie, des troubles du sommeil, de l’appétit et un sentiment d'apathie ? Alors vous faites peut-être une dépression. Face à cette détresse, vous ne pouvez pas rester seule. Il faut en parler, et comme souvent le médecin généraliste est en première ligne, il pourra poser un diagnostic et proposer un traitement. Oui, mais comment en parler à son médecin ? Comment mettre les mots justes sur le mal qui vous ronge ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici