Je déteste les animaux : suis-je vraiment cruelle ?

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Qu'il est mignon ce petit chien / ce petit chat... En photo certainement, sur mes genoux beaucoup moins ! Je fuis les animaux plus que je ne les affectionne. Ceux qui me jugent comme étant cruelle ne pensent pas aux inconvénients d'avoir un animal chez soi, ou à la peur que je pourrais ressentir. Je n'aime pas du tout les animaux, j'en ai même peur, d'où me vient donc cette phobie des animaux ? Explications.

Je déteste les animaux : suis-je vraiment cruelle ?
Sommaire :

« L'homme est un animal qui a l'habitude de s'éloigner des autres animaux. » - Citation d'internaute

Je n’aime pas les animaux, c’est grave ?

Que Brigitte Bardot me pardonne…

Je n’aime pas les animaux, et je ne suis pas un monstre

Je vous le concède, ils sont mignons en photo, mais je n’ai aucun mal à résister devant leurs petites bouilles. En réalité, leur présence me dérange, leur odeur m’insupporte et je m’interroge sur leur utilité dans une maison 😅. Dans leur habitat naturel, dans un champ ou au beau milieu de la jungle, ils sont très beaux, mais chez moi c’est une tout autre histoire. Je comprends que certaines personnes (1 français sur deux pour être exacte) adoptent un animal de compagnie par habitude ou pour combler une certaine solitude.

N'ayant pas grandi avec des animaux, je ne peux pas ressentir le manque de ce que je n’ai jamais eu. Qui plus est, les principaux intéressés n’éveillent en moi aucun intérêt et me font fuir 😨. On comprend ceux qui n’aiment pas les araignées ou bien les serpents (qui sont officiellement reconnus comme des êtres répugnants), mais moi qui ne supporte pas que la truffe d’un chien vienne se poser sur moi, j’aurais un cœur de pierre… Et si vous cherchiez à entendre mes raisons plutôt que de me coller cette étiquette ?

🤗
On ne juge pas une personne qui n'aime pas les animaux ou en a peur. Cette personne a ses raisons, vous ne connaissez pas son histoire ou son vécu. Inutile de se moquer ou d'insister. Vous pouvez en revanche expliquer ce que vous ressentez pour vos compagnons à quatre pattes, ce qu'ils vous apportent afin de mettre des mots sur le lien qui vous unit à votre animal. Le tout est d'y aller progressivement et de ne pas juger.

J'ai peur des animaux : de la contrainte à la phobie

La tolérance devrait aller dans les deux sens 🙏. Je n’empêche personne d’aimer, de chérir et de vivre avec ces boules de poils et de plumes, alors que l’on m’octroie le droit de les fuir. Le désamour éprouvé à l’égard de ces êtres peut aller du refus de s’encombrer à la véritable phobie. Peut-être que grande voyageuse, ou femme dévouée à ma carrière, je n’ai pas envie que quelqu’un m’attende chez moi. Là où les autres voient un être vivant à cajoler, je ne vois qu'une longue liste d’inconvénients. J’ai le droit de refuser de dépenser mon argent chez le vétérinaire ou dans des croquettes. De vouloir passer des nuits sans entendre de miaulements et de préférer mon canapé sans poil.

➡ Quant aux animaux des autres, qui sait ? J’ai peut-être eu une mauvaise expérience avec un chien à grandes dents étant jeune… Certaines réactions sont le fruit de mon instinct de survie. Je ne me tiens pas à distance des animaux par plaisir. Mais pour me protéger, ou parce que pour une raison obscure, Félix, me répugne.

Les animaux ont officiellement aussi des bons côtés, découvrez la zoothérapie.

Je fais quelques exceptions…

Notamment avec ceux de mes proches, que je connais et que j’ai apprivoisés avec le temps. Je sais de source sûre qu’ils ne sont pas dangereux, et les voir me faire la fête comme si j’étais une rock star m’attendrit un peu. Ils arriveraient presque à me faire culpabiliser… S’ils savaient ce que je pense, eux qui sont toujours si contents en ma présence. Ce n’est pas demain la veille que je les prendrai avec plaisir sur mes genoux, mais on observe tout de même un progrès.

Et puis j’aime leur maître alors par la force des choses on peut dire que je les apprécie aussi 😊. Voici la preuve qu'une personne qui n’aime pas les animaux ne reste pas campée sur ses positions ad vitam aeternam. En réalité, ce sentiment (ou plutôt cette absence) est en grande partie psychologique.

L’avis du psy : l'animal nous renvoie à l'image que nous avons de nous-même...

Marjolaine Heymes, docteure en psychologie explique que  « L’animal nous renvoie à l’image que nous avons de nous-même, il est souvent la projection inconsciente de son maître.»  Quand une personne déclare détester les animaux, cela peut signifier qu’elle est en conflit, non pas avec l’espèce, mais avec ce qu’elle représente inconsciemment. Deux cas de figure sont possibles : soit l’individu n’a pas le tempérament qu’il attribue au chat et l’envie secrètement (car il aimerait être indépendant, ou se moquer du regard des autres) ; soit il possède ce trait de caractère et voudrait en changer (son indépendance l’isole et le fait souffrir). Cette aversion pour les animaux peut également avoir diverses origines, n'hésitez pas à faire ce travail avec un psychologue afin d'en identifier l'origine, ensemble vous pourrez mettre en place de nouvelles habitudes. Enfin, si vous êtes phobique de certains animaux, chiens, chats etc... Sachez que les thérapies comportementales et cognitives, TCC, donnent de très bons résultats sur les phobies. Ne laissez plus vos peurs vous gâcher la vie.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach

*Source : psychologie.com

Ne pas avoir les mêmes centres d’intérêts que la majorité n’est pas un mal, découvrez je déteste voyager et alors ?

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Les commentaires

Merci, c'est compliqué de comprendre pourquoi nous avons peur de certaines bêtes.

Ce n'est une "phobie", c'est-à-dire, une haine irrationelle, les chiens attaquent, les chiens mordent. J'aime beaucoup les animaux, ceux qui se trouvent naturellement dans la nature. Les chiens sont des animaux créés par l'homme pour alimenter la pathologie sociale de l'animal de compagnie. Beaucoup de races de chiens ne peuvent se réproduire que par l'insémination artificielle. De plus, d'autres animaux doivent être élevés intensivement et tués pour produire "pet food". Aimer avoir un chien n'a rien avec l'amour des animaux, de la nature, en effet, c'est plutôt le contraire.

Nos derniers articles

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Cachez ce téton que je ne saurais voir ! Qu'ont-ils donc de si gênant ?

Avez-vous remarqué combien les seins, et particulièrement les tétons des femmes, sont censurés ? Notamment sur les réseaux sociaux, Instagram étant le spécialiste de la censure des tétons. Je suis beaucoup d’artistes faisant du nu artistique, la plupart doivent flouter les tétons des femmes, alors que ceux des hommes non… Pourquoi faut-il qu’on cache nos tétons ? Qu’ont-ils donc de si gênant ?

Comment savoir si je suis transgenre ? #identite

Il y a quelques années, je discutais avec un ami qui m’a confié s’être posé plusieurs fois des questions sur son identité. Son genre assigné à la naissance était “homme”, mais lui se sentait plus “femme”. Être transgenre, c’est ressentir un décalage entre le genre assigné à la naissance et son ressenti. Je pensais que c’était quelque chose que l’on savait au fond de soi, depuis toujours, mais en réalité, mon ami m’a fait comprendre que c’était beaucoup plus complexe que cela. Alors comment savoir si on est transgenre ? Explications.

Comment gérer un passif-agressif ? 5 astuces imparables

Ils procrastinent, boudent pour un rien et rejettent la faute sur vous ? Les passifs-agressifs ont de quoi nous rendre fou. Personnellement, au lieu de rentrer dans leur jeu malsain, je garde mon calme et réagis intelligemment… Et ça fonctionne ! Découvrez 5 astuces pour gérer les comportements passifs-agressifs.

7 aliments à mettre dans votre assiette pour une peau parfaite

J'ai la peau mixte et j'adore manger. Vous vous dites quel est le rapport... Eh bien, c'est une bonne nouvelle. Pourquoi ? Parce qu'une peau parfaite, ça passe aussi par l'assiette. Pas la peine d'installer le frigo dans la salle de bains, mettez juste le cap sur les crevettes, les framboises ou les tomates.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici