10 idées reçues sur les sextoys déconstruites par une sexologue

Mis à jour le par Emilie Potenciano

Les sextoys sont de plus en plus populaires, pourtant il existe encore un bon nombre d'idées reçues qui freinent certaines personnes. Nathalie Desforges, sexothérapeute et fondatrice de la boutique de sextoys “piment rose” nous révèle enfin toute la vérité sur ces jouets qui nous font du bien.

10 idées reçues sur les sextoys déconstruites par une sexologue

Voici 10 idées reçues autour du sextoy, Nathalie Desforge nous dit tout ! Elle nous explique que les sextoys ne sont pas seulement utilisés pour le plaisir mais aussi pour explorer, se rencontrer, réparer, communiquer et redynamiser sa sexualité. On parle également de la stigmatisation autour de son utilisation et comment cela peut être surmonté. Un échange passionnant à écouter ou regarder.

Comment utiliser les sextoys en couple ? [ Par Nathalie Giraud Desforges, sexothérapeute ]

février 2023 · Wengood

19:36

1. Les sextoys, c'est pour les célibataires ?

C'est vrai mais pas que. Les sextoys sont une possibilité de se satisfaire soi-même sans attendre de l'autre, qui n'est pas là d'ailleurs, un plaisir et donc tu vois aller vers l'autre en étant mendiant parce que "j'ai besoin de toi pour mon plaisir” . Non, tu te satisfais toi-même et tu peux aller vers l'autre dans la pleine puissance de ton désir et le rencontrer différemment. Donc les sextoys, c'est aussi bien pour célibataire homme femme, il n'y a pas de genre pour entretenir ton désir.  Cela permet d'aller rencontrer l'autre d'une façon détendue et confiante.

2. Les sextoys, c'est uniquement pour les femmes ?

Ça n'a pas de genre. Les sextoys sont différents puisque par exemple tu auras des masturbateurs pour hommes donc dans lequel un fourreau pour y glisser de pénis que bien sûr nous n'avons pas.

3. Les sextoys s’utilisent en solo ?

Les sextoys s’utilisent en solo, bien sûr, mais ils s'utilisent aussi dans une sexualité de couple pour aller vibrer ensemble, se réjouir ensemble, rire ensemble, s'explorer, voir ce qui convient, changer les positions, varier un peu, pimenter sa vie amoureuse justement et augmenter la complicité de couple. Et puis surtout cela permet de parler de ses désirs et de mieux communiquer.

4. Les sextoys sont réservés aux personnes insatisfaites sexuellement ?

Eh bien oui, mais à nouveau et heureusement mais pas que. Et on peut être très satisfait de sa vie de couple, sa vie en solo, et amener un sextoy pour augmenter, intensifier le plaisir, découvrir d'autres zones qui ont été inexplorées et puis pouvoir mieux assumer, mieux se rencontrer soi-même. Donc c'est une utilisation qui a plusieurs formes et qui est très versatile.

5. Les sextoys, c'est juste une mode ?

Bien sûr que non. Quand j'ai commencé en 2003, c'est ce que des journalistes me disaient. Je leur répondais que ça existe depuis plus de 20 ans chez les Anglais et les Allemands,  vous allez voir, ça va rester et 20 ans plus tard les sextoys sont bien plus qu'une mode puisqu'ils se sont installés dans les pratiques en solitaire aussi bien que les pratiques de couple. On peut désormais vibrer à distance puisque dans des relations à distance, on peut encore les pimenter avec un sextoy télécommandé par exemple.

6. Les sextoys peuvent entrer en concurrence avec nos partenaires ?

C'était la première objection à nouveau de 2003, il y a 20 ans qui m'était donnée, en particulier par les hommes qui disaient "mais c'est un concurrent déloyal puisqu’il tourne, il vibre, moi mon pénis il ne fait pas ça". Bien sûr que le sextoy n'ira jamais caresser, rassurer, parler à l'oreille, rentrer dans une complicité. Un sextoy n'a pas la richesse de la peau, du souffle, la connexion à l'autre et le regard. Il ne te regarde pas, ne te caresse pas, ne rencontre pas ton âme alors que ton ou ta partenaire, oui, et c'est ça aussi la sexualité.

7. Les sextoys, c'est sale ?

Eh bien, oui si tu ne les laves pas, les sextoys sont sales, évidemment. Les sextoys sont une extension qui n'existe pas de maintenant, on en avait sur les lupanars de Pompéi, on en a retrouvé il y a 3.000 ans, 4.000 ans avant Jésus-Christ, donc le sextoy est fait pour augmenter, intensifier la richesse de sa vie amoureuse de soi à soi et avec l'autre. Donc le sextoy qui est sale, c'est une question d'éducation, d'environnement et de culture.

8. Les sextoys, c'est pour les jeunes ?

Aussi. Il y a de plus en plus de jeunes qui commencent à l'utiliser ou à l'intégrer dans le parcours de leur sexualité, je pense aussi à beaucoup de jeunes femmes qui commencent à avoir un sextoy pour explorer la pénétration parce qu'elles ont exploré par la stimulation à la main le plaisir de la masturbation sur le clitoris. Elles utilisent un sextoy pour s'explorer d'une façon pénétrative et comme on en entend de plus en plus parler, les jeunes qui sont très ouverts et très curieux, vont aller justement vers leur propre plaisir puisqu’ils sont de grands assoiffés de zones de découverte et de très grands curieux et de grandes curieuse et explorateurs exploratrice.

9. Et les moins jeunes ?

Il y a eu une augmentation d'utilisation parce qu’un sextoy permet dans la relation à deux par exemple, quand le sexe quand le pénis est moins robuste, que l'érection se fait plus faible, ça permet de supplémenter. Ça permet aussi de se rencontrer différemment et ça permet de jouer, parce qu'en plus on a beaucoup plus de temps que quand on a 30 ans ou 40 ans et qu'on est dans une période avec les enfants dans lequel le temps est une denrée rare.

10. Les sextoys ne servent qu'au plaisir ?

Ils servent aussi à s'explorer, à aller se rencontrer, à se réparer après un abus, par exemple. Ils servent aussi à communiquer son désir quand ce n'est pas possible, ils servent à montrer à l'autre ce qui fait réagir. Ils servent aussi à rentrer dans une sexualité, justement d'adulte, ou à se rencontrer quand il a pris un veuvage par exemple.

null

Si vous avez des questions liées à votre épanouissement sexuel, n'hésitez pas à vous rapprocher d'un professionnel. Vous pouvez contacter Nathalie sur son site nathalie-giraud.fr. Vous aurez la possibilité de prendre rendez-vous pour une visio ou une consultation de couple ou en individuel et aussi me rencontrer à mon cabinet à Paris. Elle est également fondatrice de la boutique de sextoys piment rose pour les plus curieux.

L'avis de la rédaction : parlez-en !

Ce n'est pas toujours simple de parler de sexualité, le sujet reste tabou, on ne sait pas toujours à qui confier nos doutes. Si votre sexualité est un sujet bloquant, que vous ne parvenez pas à trouver votre plaisir, à vous épanouir, ou que vous vous posez des questions, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec l'un de nos sexologues afin de faire le point. Ensemble, vous pourrez comprendre l'origine de certains blocages et les dépasser.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un sexologue

Vous aimerez aussi ces sujets : 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Emilie Potenciano

Mon rêve de bonheur : toujours croire que tout est possible.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube