La naturopathie : soigner le mal à la racine !

Mal à la tête ? Notre 1er réflexe se porte vers la boîte de Paracétamol. Pourtant, le cachet s’attaque aux symptômes et non à la cause qui provoque le mal. Il revient donc régulièrement toquer à notre crâne. A contrario, le principe de la naturopathie consiste à déceler et soigner l’origine des maux. Une approche médicale fondée sur les processus naturels de guérison. Une pratique holistique aux racines lointaines, qui revient sur le devant de la scène à l’heure où nous cherchons un retour au naturel. Pour mieux comprendre voici l’entrevue de Catherine Bouru, naturopathe.

La naturopathie, ses origines : loin d’être un effet de mode

Le mot naturopathe vient de natura=nature et pathos=ressenti. Hippocrate (4ème siècle avant JC) disait que les hommes se nourrissent d'aliments, de boissons et de souffle vital. Cette énergie donne la force aux hommes et établit ses défenses naturelles.

La naturopathie a été reconnue dès 1997 par le Parlement européen comme médecine non conventionnelle. L’UNESCO l’a reconnue comme une pratique de médecine traditionnelle occidentale. L'OMS entend la Naturopathie comme un ensemble de méthodes visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques. Cette même organisation l'a classée troisième après la médecine chinoise et l’ayurvéda (Inde).

À New-York, Benedict Lust et John Scheel inventent le mot "naturopathie" en 1902. L'hygiène de vie (hygiénisme) est alors en pleine croissance dynamisée par de nombreux noms connus et reconnus comme John Golden (toxémie), Bernard Mac Fadden (centres remise en forme), Bernard Shelton et Dewey (jeûne et régimes dissociés...), David Palmer (chiropraxie), Andrew Still (ostéopathie), etc ....

➡ En France, c'est Pierre Marchesseau (1911-1994) qui est le passeur des techniques naturopathiques. Et je retiens, plus particulièrement, Pierre Franchomme et Daniel Penoël en aromathérapie qui ont mené des recherches permettant de crédibiliser cette thérapie qui arrive maintenant dans les hôpitaux et les pharmacies. Cet historique pour démontrer que la naturopathie n'est pas qu’une mode actuelle, elle s’est installée dans le temps.

Les grands principes de la naturopathie

Cette pratique holistique permet à l'humain d'apprendre à connaître son capital. L'histoire de sa vie est inscrite dans son corps mais il n'a peut-être plus les outils pour l'écouter et surtout l'entendre... Nous avons tous en nous, notre propre trousse de secours mais parfois il faut une aide extérieure pour l'ouvrir. Alors le naturopathe peut vous aider, vous conseiller et rétablir le terrain déficient.

« Quand quelqu'un désire la santé, il faut d'abord lui demander s'il est prêt à supprimer les causes de sa maladie. Alors seulement est-il possible de l'aider. ». Hippocrate

Un(e) naturopathe établit un questionnaire sur l'historique détaillé de la personne d'une durée d'à peu près une heure trente (anamnèse). Ce bilan de vitalité (réglage alimentaire, exercices physiques, plantes, thalasso ou autres....) va aider à retrouver un équilibre en considérant l'organisme dans sa globalité sans vouloir agir sur le symptôme mais sur la cause.

➡Un petit exemple, entre autres, un antalgique X  va calmer un mal de tête mais peut cacher du stress ou un problème dentaire ou un problème de cervicales ou d'hypertension ou digestif ou d'oreille interne ou de vue ou autre. Il s'agit donc d'écouter au mieux l'individu et de cibler la réponse en l'accompagnant ou en le dirigeant vers le bon soignant.

L'approche du naturopathe est holistique et il considère que tout est lié. Il est donc important de pouvoir entretenir un climat de confiance, de bienveillance et d'empathie. Le naturopathe n'est pas un médecin. Cette pratique se fait en complémentarité des soins de votre médecin ou de votre kiné ou de votre ostéopathe car main dans la main nous allons plus loin.

Différentes techniques au service de la naturopathie

Ce praticien peut se spécialiser plus particulièrement dans un ou plusieurs domaines. L'écoute est sa plus grande qualité.

Les techniques dites primaires :

  • Hygiène alimentaire: L'alimentation en général... et avant tout des conseils personnalisés.
  • Hygiène physique: comme la gymnastique, le yoga, la marche, le pilates, le stretching...
  • Hygiène hydrique: L'eau au service de la détoxination (bains dérivatifs, bains complets ou locaux, hammam) ou de la revitalisation par les différentes cures utilisant l’eau (thermes, thalassothérapie, argile)...
  • Hygiène émotionnelle: Les techniques de relaxation et les techniques visant à maintenir  l’équilibre émotionnel

Les techniques dites secondaires :

  • La phytologie: Les plantes ...
  • Les techniques manuelles bien-être (balinais, californien, Amma…),
  • Les techniques réflexes : la réflexologie (palmaire, plantaire, auriculaire...)
  • Les techniques énergétiques:  Reiki,  aimants
  • Les techniques respiratoires:  yoga, bol Jacquier, ...
  • Les techniques vibratoires: Le son, la musique, les  couleurs.

Ce qu’il faut savoir quand on souhaite consulter

Des mutuelles peuvent prendre en charge vos séances de Naturopathie si vous y adhérez. Vous pouvez découvrir des praticiens près de chez vous en consultant  l'annuaire professionnel des naturopathes. Les contre-indications sont celles de chacune des techniques présentées plus haut et individualisées. La naturopathie dans sa généralité n'est pas invasive.

Devenir naturopathe

La/le naturopathe peut s'établir seul dans un cabinet ou en groupements professionnels "Bien-être" mais également en magasins diététiques, bio, herboristeries ou parapharmacies. Il est possible de travailler via des plateformes de conseils (comme La Vie Naturelle ...) ou pour des marques de compléments alimentaires.

Les formations professionnelles en naturopathie se font sans discontinuer pour toujours être à l'écoute des nouveautés. Il est très important de s'entourer de professionnels comme une société d'assurance et un syndicat comme le SPN qui a organisé son premier congrès les 15 et 16 juin 2019 aux Docks de Paris à Aubervilliers.

La formation de naturopathe n'est malheureusement pas reconnue par l'état et c'est regrettable car un cadre serait indispensable pour éviter des débordements.

😍 Wengood remercie chaleureusement Catherine Bouru pour cette entrevue.

Catherine Bouru, Naturopathe, yoga et philo enfants-ados

Auteure  de "Mon cours de yoga en famille" Éditions Eyrolles

Visiter mon blog


Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi : 

Article proposé par
Emilie Potenciano, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : toujours croire que tout est possible.

Les commentaires

Vos Horoscopes et News Astro

Pour consulter Caroline, c'est par  ici !

Anticipez votre avenir avec nos horoscopes !

Des questions sur l'astrologie ?

Que dit votre signe de vous ?

Nos études et tirages personnalisées

Jouez gratuitement sans limite !