Couvade de papa : monsieur est enceinte, comment gérer ?

Mis à jour le

1 père sur 5. Je crois que c'est ce qui m'a le plus surprise quand je me suis penchée sur le sujet de la couvade. 20% des pères seraient touchés, notamment quand il s'agit du premier enfant. Ballonnements, irritabilité, nausées, on fait quoi face à la couvade de papa ?

Couvade de papa : monsieur est enceinte, comment gérer ?

Fatigue, prise de poids, fringale, mais dis donc tu serais pas enceint toi ?

La couvade c'est en fait, assez simple. C'est lorsque votre ventre s'arrondit et que le futur papa ressent un ou plusieurs symptômes de grossesse. Evidemment, c'est une réaction psychosomatique, un trouble psychologique qui apparaît bien souvent les trois premiers et trois derniers mois de la grossesse. On parle aussi de grossesse nerveuse. Plusieurs facteurs expliquent une couvade :

  • se préparer à devenir papa : la couvade peut être une façon inconsciente de montrer son anxiété face au bouleversement qui est en cours. Votre conjoint se prépare pour son futur rôle de père, mais ne se sent pas totalement prêt, alors il s'implique physiquement. Mais il est important de noter que la couvade est bien sûr involontaire.
  • une forte empathie : un sentiment exacerbé d'empathie envers sa partenaire enceinte peut déclencher des symptômes identiques à ceux qu'elle ressent. Il veut marquer son soutien et participer plus activement à la grossesse. Il est possible, aussi, que Monsieur ait aussi envie... de plus d'attention...
  • un bouleversement hormonal : et si les hormones de Monsieur lui jouaient aussi des tours ? Pendant une couvade, la testostérone et le cortisol sont en baisse. Cette baisse peut cependant être bénéfique puisqu'elle permet au père d'être moins stressé par l'arrivée du bébé. Et au rayon des anecdotes sympas : pendant une couvade certains hommes peuvent également produire de la prolactine. Cette hormone est essentielle au bon déroulement de l'allaitement. En fin de grossesse et après l'accouchement elle est donc présente à haute dose chez la femme. Chez le futur papa, elle lui permettra d'être plus attentif aux pleurs du bébé !

La couvade ne se soigne pas, comment on aide papa ?

1. On le fait parler

Il prend plus de kilos que vous et chaque matin c'est la course pour aller vomir aux toilettes. Pas de doute, votre conjoint fait une grossesse nerveuse, alors on ne se moque pas (ou pas trop) et on le pousse à se confier. La communication est essentielle dans le couple, surtout lors de ces instants de grands chamboulements. On l'aide donc à apaiser ses angoisses en lui demandant de partager ses émotions.

2. On lui donne le numéro d'un psy

La grossesse est un tel bouleversement qu'elle mériterait toujours une thérapie avec un psychologue. En cas de couvade, ce peut être une bonne idée pour le futur père d'échanger avec un professionnel.

3. On partage ses granules homéopathiques

Et parce qu'il convient aussi d'agir sur les maux physiques, votre partenaire peut prendre le même traitement que vous pour soigner ou atténuer ses nausées, ballonnements, remontées acides, etc. Le plus souvent, il s'agit d'un traitement naturel ou homéopathique, sans risque pendant la grossesse, mais un avis médical reste néanmoins préférable.


L'avis de la rédaction - Et après ?

La couvade de l'homme peut être difficile à supporter pour la femme enceinte, mais parfois, les symptômes ne passent qu'à l'arrivée du bébé. Il faudra donc faire preuve de patience et peut-être essayer de prendre du temps chacun pour soi. Surtout qu'il est important de noter que le papa peut aussi souffrir d'un baby blues. A suivre donc !


Contacter un  thérapeute ou un coach bien-être

Source : Comment gérer la couvade de papa ? - Je suis papa

Et puis pas de panique, de toute façon, vous savez quoi ? Le parent parfait n'existe pas, et c'est tant mieux !

Et aussi :

Nos derniers articles

La vengeance nous fait-elle vraiment du bien ? Ou encore plus de mal ?

“La vengeance est un plat qui se mange froid”. J’ai toujours entendu cette expression, mais froide ou chaude, est-ce que la vengeance fait vraiment du bien ? Le désir de vengeance nous submerge quand nous subissons une injustice, c’est un mécanisme de réaction primaire ancré dans l’inconscient. Lorsqu’on souffre, on veut que l’autre souffre aussi. Voyons voir pourquoi ça nous fait du bien, mais aussi, pourquoi la vengeance peut être dangereuse pour notre bien-être psychique. Explications.

Les symptomes d'une crise d'angoisse : la repérer pour bien la gérer

Les battements de mon cœur s'accélèrent, ma gorge devient sèche, et respirer sans avoir la sensation d'étouffer me semble impossible : pas de doute, la crise d'angoisse est là. "C'est dans la tête" me direz-vous. Oui, certes, ces attaques de paniques sont dues aux mauvais tours que me jouent mes pensées mais j'ai l'impression que je vais mourir tant mon corps s'agite. Elles ont beau être irrationnelles, elles sont dures à contrôler et m'emportent comme dans un cercle vicieux. Symptômes et causes d'une crise d'angoisse, je vous dis tout. Pour bien la gérer, il est important de bien la comprendre.

Démotivée au travail ?

Il y a des jours comme ça... on traîne des pieds et on subit sa journée, rêvant à chaque minute de l'instant où l'on pourra quitter son costume de travailleur, pour passer à autre chose. Bref, c'est le coup de mou et on se demande bien ce qui nous pousse à sortir du lit le matin. Tout le monde connaît un jour une période de moins bien au travail, de démotivation mais il est important de ne pas s'y embourber. Voici 3 astuces pour retrouver la niaque vite et bien !

Comment pratiquer l'écoute active au travail ?

Au travail, nous sommes amenées à échanger avec tout un tas de personnes : collègues, managers, directeurs, etc. Il est donc important de bien comprendre et bien se faire comprendre, pour avoir des relations saines avec tous les acteurs de l’entreprise. L’écoute active est la solution pour des relations apaisées et un fonctionnement plus efficace. Alors, comment montrer qu’on écoute activement son interlocuteur ? Pourquoi est-ce essentiel au travail ? Explications.

Je m’ennuie au travail… Est-ce un bore-out ?

Jour après jour, je tente de tuer le temps au travail. Cela peut paraître risible, mais c’est une situation pesante. J’enchaîne les cafés, je regarde la trotteuse de l’horloge tout le temps, je navigue sans but sur internet. On peut dire que je suis payée à rien faire ! Je sais que beaucoup envient cette situation, mais ce n’est pas joyeux. Entre fatigue, perte d’estime de soi et même dépression, le bore-out est à surveiller.

Que faire quand on s'ennuie ? 10 idées d'activités pour s'occuper

Et voilà, je m'ennuie. Moi qui me plains de ne jamais avoir le temps, maintenant que j'en ai, je ne sais pas comment l'utiliser ! M'occuper de mon intérieur, prendre des nouvelles de mes proches, et pourquoi pas développer certains talents ? Il y a tellement de façons de s'occuper, voici 10 choses à faire quand on s'ennuie !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici