Le Wabi Sabi, l’art de l’imperfection

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Il y a 6 siècles, un moine japonnais posait les prémices de la philosophie du Wabi Sabi lors de la cérémonie du thé. Comment ? Tout simplement en posant aux côtés des précieuses et délicates porcelaines chinoises une simple et rustre poterie japonaise. La définition du Wabi Sabi se trouverait dans un bonheur lié à la simplicité, à l’admiration des imperfections, qui entend lutter contre notre quête d'idéal.

De la vaisselle ébréchée, un trou dans un vêtement, voilà des exemples esthétiques du Wabi Sabi qui invite à aimer ce qui nous entoure et nous-même tel que nous sommes. Quelle est plus précisément la définition du Wabi Sabi ? Comment intégrer cette philosophie à sa vie quotidienne ? A vous l’esprit Wabi Sabi !

Définition du Wabi Sabi

Wabi signifie la simplicité, le rustique. Quant à Sabi, ce terme évoque plutôt l’amour des choses vieillissantes, patinées par le temps, la beauté de ce qui a vécu. On peut donc définir le Wabi Sabi comme le fait de savoir apprécier la beauté des choses usées, abîmées, imparfaites.

Le Wabi Sabi contre la déprime

Face à la quête que notre société mène pour plus de perfection, qu’il en aille de nos physiques à nos vies rêvées sur les réseaux sociaux en passant par la volonté de devenir une meilleure version de soi, le Wabi Sabi s’inscrit comme une révolution. En effet, cette quête qui mène de plus en plus au manque de confiance en soi, au burn-out voire à la dépression est loin de nous rendre heureux. Mettre un peu plus d’imperfection dans sa vie permettrait d’atteindre une plus grande sérénité et même de se libérer.

Comment apprendre à aimer ses imperfections ?

Avec le Wabi Sabi, on est loin de la négligence. Pas de nonchalance ou de désinvolture volontaire, bien au contraire ! Le Wabi Sabi prône l’idée de s’accepter comme on est et d'aimer notre beauté naturelle. La nôtre, mais aussi celle de l’environnement qui nous entoure.

Nous vous proposons 3 petits exercices à réaliser pour commencer par mettre du Wabi Sabi dans sa vie.

1. Soyez moins perfectionniste

Regardez la rayure sur votre parquet, le petit trou dans le mur et essayez d’y voir un charme, raccrochez-le à un souvenir... Portez un regard différent sur votre maison, sur les objets qui l'habitent, apprenez à apprécier leurs fêlures et perdez moins d'énergie en voulant tout réparer, lisser, changer, etc.

2. Contentez-vous de ce que vous avez

Le Wabi Sabi invite à voir la vie de façon plus simple et plus légère, pour travailler sur cet axe, vous pouvez commencer par ne pas toujours chercher à améliorer les choses ou à devenir une meilleure version de vous. Contentez-vous de ce que vous êtes, de ce que vous avez déjà et prenez les choses avec moins de sérieux.

3. Acceptez vos défauts

Plutôt que de vouloir vous corriger, si vous cherchiez plutôt à mettre en avant vos talents, ce qui fait votre force. Il faut aussi vous regarder vous-même avec une grande bienveillance. Nos défauts ont tendance à abîmer notre confiance en nous. Avec la philosophie Wabi Sabi vous pouvez maintenant apprendre à découvrir la beauté qui se situe dans votre propre imperfection.


L'avis de la rédaction : vous avez tout pour être heureuse !


Cette philosophie de vie confirme que nous avons tous en nous les ressources pour être heureux. Il suffit de changer de regard et d'être bienveillant envers les autres et nous-mêmes. Concentrez-vous sur l'essentiel, sur VOTRE essentiel, oubliez les diktats de nos sociétés modernes pour vivre mieux. A vous de jouer !

Contacter un coach bien -être


Et maintenant, découvrez comment vaincre ses complexes ?

Et aussi :

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

La personne caractérielle : la reconnaître et comprendre son origine

Jamais je ne me suis décrite comme caractérielle. Par contre, je n’ai jamais eu de mal à associer ce mot à mon père. En vieillissant, j’ai peur de devenir comme lui, alors vais-je adopter le même comportement que lui ? D'ailleurs, comment peut-on définir la personne caractérielle ? Comment la reconnaître ? Quelles sont ses origines ? Autant de questions que je me suis posées et pour lesquelles j'ai trouvé mes réponses que je vais vous partager. Explications.

Je parle seul⋅e, c'est grave Docteur ? Pourquoi donc ?

Si vous avez lu ce titre à voix haute, alors cet article est fait pour vous ! Dans la rue, au travail ou encore chez vous, vous vous êtes déjà surprise à parler tout haut alors qu’il n’y avait personne d’autre que vous dans la pièce. Cela peut surprendre votre entourage ou provoquer en vous une sensation de gêne, mais pas de panique ! Personne ne s’est jamais fait interner pour avoir parlé toute seule. Il s’agit au contraire d’un comportement normal, et tenez-vous bien : positif ! Alors en quoi est-ce une bonne chose ? Comment se contrôler ? On vous explique tout.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Est-ce grave de ne pas avoir de rêve dans la vie ?

J'ai acheté un journal intime. Un journal qui me donne des thèmes sur lesquels écrire. Ce journal m'a demandé de lui décrire le rêve de ma vie. Et là, page blanche. Impossible de trouver quoi écrire. J'avais quelques trucs qui me venaient : voyager, apprendre ça, travailler ici, mais rien que je ne trouvais assez grand, ni assez important pour être LE rêve de ma VIE. Cette histoire m'a inquiétée. Est-ce qu'il faut absolument avoir un rêve dans la vie ? Est-ce que c'est essentiel ? Et est-ce grave si on n'en a pas ? 🤔

Être humble : pourquoi l’humilité est une qualité précieuse ?

Je me suis toujours demandé si je faisais preuve d’humilité. Je trouve qu’il est difficile de dire en toute transparence si on est humble ou pas. J’ai l’impression que cela est contradictoire : si on l’affirme, c’est que quelque part, on n’est pas humble. 🤔 Alors comment définir l’humilité ? Pourquoi est-ce une qualité précieuse ? Comment faire la différence avec le manque de confiance en soi ? Explications.

Vivre sans se projeter : Est-ce que le Carpe Diem peut être nocif ?

Regardez-nous mi angoissées, mi blasées, mais pleines d'une profonde incertitude. À peine avions-nous envisagé une vie sans virus mortel que la guerre est venue toquer à la porte de nos voisins. Je ne sais pas vous, mais pour moi, impossible d'envisager quoi que ce soit. Je me sens forcée de vivre au jour le jour, d'avancer sans percevoir l'horizon, de ne pas pouvoir me projeter. Si cueillir le jour, sans se soucier du lendemain (le fameux Carpe Diem) peut avoir quelque chose de romanesque, pour un être humain, avancer sans savoir où il va est extrêmement perturbant.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube