7 erreurs à éviter pour demander une augmentation de salaire

Mis à jour le par Justine Guilhem

Vous y pensez depuis quelques mois déjà, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? J'ai recueilli pour vous des conseils de psys pour établir la liste des pièges à éviter pour obtenir une belle augmentation.

7 erreurs à éviter pour demander une augmentation de salaire

Demander une augmentation de salaire, parler d'argent, c'est compliqué, surtout que le salaire reste un sujet tabou et difficile à aborder. Il est pourtant important de faire cet exercice, de se demander quelle est notre valeur, ce que nous apportons à l'entreprise et ce que nous pensons mériter. Sans compter qu'un salaire trop bas est source d'un stress financier important, surtout en période d'inflation... Avant de vous lancer, lisez attentivement cet article pour éviter les faux pas !

1. Faire de chantage !

Votre boss vous demandera plutôt de lui apporter des arguments valables. N’oubliez jamais que personne n’est indispensable à la bonne marche d’une entreprise. En revanche, chacun possède un lot de qualités qu’il convient de mettre en avant. On oublie définitivement le "c'est ça ou je cherche ailleurs", qui ne vous apportera rien de bon. 

2. Se comparer aux autres salariés

Votre demande d’augmentation ne regarde que vous et votre patron, alors laissez les autres en dehors de ça ou vous pourriez perdre toute crédibilité et même passer pour une personne peu sympathique si vous crachez sur les autres. Alors inutile de dire que vous en faites plus que Jean-Luc de la compta qui part tous les jours à 17h 😏. 

3. Etre catégorique dans votre demande d'augmentation

N’arrivez pas avec le montant exact de l’augmentation en tête parce que vous avez lu ce montant sur Internet. Essayez plutôt de jouer la carte du consensus et de trouver un terrain d’entente. C’est une marque d’intelligence que de savoir dialoguer et écouter. L'entreprise fait un pas vers vous, à vous d'en faire un aussi... 

4. Demander au mauvais moment

Évitez de demander une hausse de votre salaire au même moment que les autres salariés. Si vous faites cette démarche au mois de juin ou de décembre notamment, c’est quasiment perdu d’avance. Votre patron doit déjà crouler sous les demandes et ne pourra pas toutes les satisfaire.  

5. Demander en période de sous-activité

Faites-le plutôt quand votre charge de travail est conséquente. Vous pourrez alors faire valoir la place que vous occupez dans votre équipe et l’importance du travail que vous effectuez. 

6. Ne montrer aucune valeur ajoutée

Vous ne pouvez pas aller à ce rendez-vous sans un argumentaire financier. Vous devez lui démontrer que vous participez activement à la bonne marche de l’entreprise et que vous méritez cette augmentation. Vous êtes une vraie valeur ajoutée.

7. Bluffer (vous êtes bon au poker ?)

Inventez-vous une offre plus alléchante ailleurs, alors que la période est très peu propice à l’emploi, ça ne marche pas vraiment. Votre employeur pourrait bien être tenté de vous dire de ne surtout pas louper cette belle opportunité 😆. Le mot d’ordre serait plutôt : motivation. Montrez que vous en voulez, que vous tenez à ce job et que vous êtes prêt à vous investir corps et âme, c’est beaucoup plus glorifiant et persuasif.

Maintenant que vous connaissez la liste des erreurs à éviter, voici comment faire pour demander une augmentation de salaire, à vous de jouer ! 

L'avis de la rédaction : combien je mérite ?

Parler de soi, de ce qu'on fait, de sa motivation, de sa valeur et donc de ce qu'on pense mériter, c'est difficile. Pour oser, il faut une certaine confiance en soi, en ses compétences et oser exprimer ses besoins et envies de reconnaissance financière. Tout un programme ! Lancez-vous en suivant nos conseils et si ce sujet est complexe pour vous, source de souffrance, de frustration ou de découragement, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec l'un de nos psychologues.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

La blessure de trahison : pourquoi ça fait aussi mal de se faire trahir ?

S'il y a une chose que j'ai beaucoup de mal à pardonner dans une relation, qu'elle soit amicale, amoureuse ou familiale, c'est la trahison. On se sent sale, diminué. La trahison, c'est la mort brutale de la confiance. Tous les souvenirs heureux semblent salis, factices. On doute de tout, on ne sait plus à quoi, à qui se raccrocher. Pour mieux comprendre cette blessure émotionnelle complexe, j'ai décidé de vous en parler.

5 étapes pour pouvoir surmonter une trahison amoureuse

J'ai déjà été trompée par le passé, par un ex. J'ai vécu cela comme la pire des trahisons, car j'ai eu vraiment la sensation d'être bafouée et que je ne méritais pas d'être respectée. La trahison amoureuse, c'est sans doute la pire, par le biais de la tromperie. Alors comment s'en remettre et se reconstruire ? Il y a 5 étapes à surmonter pour pouvoir avancer avec cette blessure...

Blessure de rejet : la comprendre et l'accepter pour en guérir

Rupture amoureuse, dispute familiale, licenciement… On a toutes vécu un jour la sensation d’être rejetée, exclue ou mise à l’écart. Certaines arrivent à rebondir assez rapidement, quand d’autres en soufre de manière persistante. Pour ma part, j’ai compris comment avancer, car j’ai mis des mots : cela s’appelle une blessure de rejet. Comment peut-on souffrir d’une telle peur du rejet ? Comment en guérir et avancer ? Explications.

Névrose abandonnique : comment gérer le sentiment d’abandon ?

Avoir peur de finir seul·e. Qui n'a jamais eu ce sentiment ? Je crois qu'on a tous et toutes en nous cette crainte d'être abandonné. Cependant, pour certaines personnes, ça va plus loin, au point qu'elles donnent tout à leur proche, même les choses les plus folles et au point de s'épuiser. Ce comportement est révélateur de la névrose abandonnique, c'est-à-dire, la peur d'être abandonné. Alors, voici comment la détecter et s'en défaire.

Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice… Autant de mots qui n'évoquent pas quelque chose de positif et qui correspondent aux 5 blessures de l’âme. L’autrice canadienne, Lise Bourbeau, a publié un livre à ce propos et elle explique en quoi les blessures émotionnelles nous affectent et nous perturbent. À cause d’elles, on s’empêche d’être nous-même, c’est pourquoi, il faut les connaître et les décrypter pour se débarrasser de sa souffrance.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube