Qu’est-ce que la sophrologie Caycédienne ?

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Technique de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit la sophrologie dite Caycédienne aide à développer une conscience sereine. Et si nous avons tous entendu parler de sophrologie, celle dite Caycédienne reste encore peu connu. Comment définir la sophrologie Caycédienne ? Quels sont ses bienfaits ? Et existe-t-il une différence entre la sophrologie et la sophrologie Caycédienne ?

Qu’est-ce que la sophrologie Caycédienne ?

Quand certains pensent que la sophrologie est une médecine, d’autres sont persuadés que la sophrologie est une simple technique de relaxation, voire même, une thérapie, quand ils ne s'imaginent pas qu’elle est sectaire ! Pourtant, la sophrologie est bien plus complexe que cela. C’est une approche de développement personnel, un ensemble de techniques puisées, entre autre, dans le yoga, la méditation et le bouddhisme, qui combinent différentes méthodes de relaxation dans le but d’améliorer son bien-être et ses capacités au quotidien. Aujourd’hui, retour sur la fondation de la sophrologie, créée par Alfonso Caycedo, le père de la sophrologie Caycédeinne.

Que veut dire sophrologie Caycédienne ?

Si vous voulez connaître la différence entre la sophrologie et la sophrologie Caycédienne, sachez qu’il n’y en a pas. En réalité, la sophrologie Caycédienne est tout simplement la sophrologie d’origine. C’est dans les années 60 que le docteur Alfonso Caycedo, un psychiatre colombien, a créé la sophrologie. Ayant beaucoup voyagé en Orient, ce docteur s’en est inspiré pour créer toutes les méthodes de sophrologie que nous connaissons aujourd’hui. Ainsi, si vous entendez parler de sophrologie Caycédienne, vous saurez que cela représente juste la sophrologie originelle.

Quels sont les bienfaits de la sophrologie Caycédienne ?

La plupart des gens ne connaissent pas la sophrologie et les personnes qui en ont entendu parler, ne savent pas vraiment les résultats que l’on peut obtenir grâce à une ou plusieurs séances. Toutefois, il faut bien savoir que le sophrologue n’est pas un médecin, ni un thérapeute. Par conséquent, il ne peut pas prescrire de médicaments ni même détecter une maladie. Le sophrologue joue plutôt un rôle de soutien, d’accompagnateur, selon les situations.

Concrètement, la sophrologie Caycédienne consiste à découvrir le potentiel que l’on a au fond de soi, de faire ressortir une meilleure version de soi-même et d’obtenir une véritable sensation de bien-être global. Tout cela dans le but de vous aider à surmonter certaines épreuves difficiles du quotidien et d’améliorer vos relations avec les autres.

Il est aussi très fréquent de faire appel à un sophrologue pour apprendre à canaliser ses émotions et à gérer son stress. La sophrologie est aussi utile en cas d’addictions, de troubles du sommeil ou encore de troubles de l’alimentation. Enfin, quand on souffre d’une maladie lourde telle que le cancer, la sophrologie peut vous accompagner et vous aider à mieux vivre cette période très difficile.

Cet article pourrait vous intéresser : 10 façons de mieux gérer son stress au travail

Peut-on pratiquer la sophrologie Caycédienne chez soi ?

La particularité de la sophrologie est qu’elle peut être pratiquée partout et par tout le monde. En effet, il n’y a aucune contre-indication à utiliser ces techniques. Cependant, la sophrologie ne s’apprend pas seul. Mieux vaut d’abord réaliser quelques séances avec un sophrologue puis reproduire les exercices que vous avez appris, chez vous.

Libre à vous, de ne faire des exercices que quand vous êtes stressé(e) ou angoissé(e) ou simplement d’intégrer la sophrologie à votre mode de vie en faisant des séances quotidiennes, par exemple, le matin avant de partir travailler.

Sophrologie Caycédienne : quelques exercices de respiration

La respiration est une technique fondamentale de la sophrologie caycédienne. Une respiration consciente et ample permet de remettre de l’harmonie et surtout de se recentrer en cas de stress. Notre respiration et si naturelle que nous l’oublions souvent, en prendre conscience permet de comprendre ses bienfaits sur notre corps.

1. Respiration abdominale
Asseyez-vous en gardant le dos bien droit. Fermez les yeux. Posez votre main dominante sur votre ventre et l’autre sur le thorax. Respirez doucement par le nez en prenant conscience de votre abdomen qui se gonfle et se dégonfle. Maintenez le thorax immobile.

2. Respiration alternée
Ce type de respiration est particulièrement préconisé en cas de stress. Procédez en bouchant alternativement votre narine droite et votre narine gauche. Inspirez, expirez puis passez à l’autre narine.

3. Respiration totale
La respiration totale est aussi appelée respiration trois étage.
Commencez par sentir l’air qui entre dans votre nez, puis votre gorge. Focalisez-vous sur ces zones avant de continuer. Ressentez ensuite votre respiration au niveau de thorax. Sentez votre cage thoracique se soulever puis s’abaisser. Enfin prenez conscience de votre respiration au niveau du ventre. A l’expiration, votre diaphragme se relâche. Recommencez en prenant conscience, en ressentant ce mouvement de va et vient.

L'avis de la rédaction : trouvez le bon sophrologue

La sophrologie est une méthode globale qui apporte de nombreux bienfaits. Encore méconnu il y a quelques années, la sophrologie Caycédienne commence peu à peu à s’imposer. De nombreux médecins n’hésitent pas à faire appel à des sophrologues pour aider leurs patients. Les bienfaits de la sophrologie sont réels, toutefois, aucune étude sérieuse ne vient le prouver. En revanche, cette pratique n’a aucun effet néfaste et peut être réalisée par tout le monde, quel que soit l’âge ou la condition physique de la personne. Par conséquent, vous n’avez rien à perdre à essayer. Mais prenez garde, beaucoup de personnes se prétendent être sophrologues alors qu’elles ne le sont pas du tout !

Contacter un thérapeute



Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

La personne caractérielle : la reconnaître et comprendre son origine

Jamais je ne me suis décrite comme caractérielle. Par contre, je n’ai jamais eu de mal à associer ce mot à mon père. En vieillissant, j’ai peur de devenir comme lui, alors vais-je adopter le même comportement que lui ? D'ailleurs, comment peut-on définir la personne caractérielle ? Comment la reconnaître ? Quelles sont ses origines ? Autant de questions que je me suis posées et pour lesquelles j'ai trouvé mes réponses que je vais vous partager. Explications.

Je parle seul⋅e, c'est grave Docteur ? Pourquoi donc ?

Si vous avez lu ce titre à voix haute, alors cet article est fait pour vous ! Dans la rue, au travail ou encore chez vous, vous vous êtes déjà surprise à parler tout haut alors qu’il n’y avait personne d’autre que vous dans la pièce. Cela peut surprendre votre entourage ou provoquer en vous une sensation de gêne, mais pas de panique ! Personne ne s’est jamais fait interner pour avoir parlé toute seule. Il s’agit au contraire d’un comportement normal, et tenez-vous bien : positif ! Alors en quoi est-ce une bonne chose ? Comment se contrôler ? On vous explique tout.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Est-ce grave de ne pas avoir de rêve dans la vie ?

J'ai acheté un journal intime. Un journal qui me donne des thèmes sur lesquels écrire. Ce journal m'a demandé de lui décrire le rêve de ma vie. Et là, page blanche. Impossible de trouver quoi écrire. J'avais quelques trucs qui me venaient : voyager, apprendre ça, travailler ici, mais rien que je ne trouvais assez grand, ni assez important pour être LE rêve de ma VIE. Cette histoire m'a inquiétée. Est-ce qu'il faut absolument avoir un rêve dans la vie ? Est-ce que c'est essentiel ? Et est-ce grave si on n'en a pas ? 🤔

Être humble : pourquoi l’humilité est une qualité précieuse ?

Je me suis toujours demandé si je faisais preuve d’humilité. Je trouve qu’il est difficile de dire en toute transparence si on est humble ou pas. J’ai l’impression que cela est contradictoire : si on l’affirme, c’est que quelque part, on n’est pas humble. 🤔 Alors comment définir l’humilité ? Pourquoi est-ce une qualité précieuse ? Comment faire la différence avec le manque de confiance en soi ? Explications.

Vivre sans se projeter : Est-ce que le Carpe Diem peut être nocif ?

Regardez-nous mi angoissées, mi blasées, mais pleines d'une profonde incertitude. À peine avions-nous envisagé une vie sans virus mortel que la guerre est venue toquer à la porte de nos voisins. Je ne sais pas vous, mais pour moi, impossible d'envisager quoi que ce soit. Je me sens forcée de vivre au jour le jour, d'avancer sans percevoir l'horizon, de ne pas pouvoir me projeter. Si cueillir le jour, sans se soucier du lendemain (le fameux Carpe Diem) peut avoir quelque chose de romanesque, pour un être humain, avancer sans savoir où il va est extrêmement perturbant.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube