Les bienfaits de l’ennui, ou l'art de ne rien faire

Mis à jour le par Lauriane Amorim

"L'oisiveté est la mère de tous les vices", d'accord ou pas d'accord ? De toute façon, le monde foisonne de choses à faire, impossible de s'arrêter et puis, nous avons mille et une solutions pour chasser l'ennui, à peine ose-t-il montrer le bout de son nez. Et si on avait tort ?

Les bienfaits de l’ennui, ou l'art de ne rien faire
Sommaire : 

« L'ennui porte conseil. » Gilbert Cesbron

Au quotidien, nous sommes tentés de remplir tous les vides de notre vie et d’éviter l’ennui à tout prix, associé trop vite à l’oisiveté et la fainéantise. Seulement l’ennui a de véritable bienfaits, alors faites fi du tabou et apprenez à vous ennuyer.

L’importance de l’ennui

L’ennui, c’est avoir envie de faire quelque chose mais en être incapable. Et si au fil de l’histoire, l’ennui a toujours guetté les hommes, aujourd’hui, il est devenu une chose terrifiante que nous cherchons à fuir par tous les moyens. Files d’attente, bouchons, réunions interminables, chaque fois nous faisons appel aux nouvelles technologies pour nous venir en aide et nous éviter de ressentir le vide. Du coup, on finit par passer à côté des bienfaits de l’ennui.

Les 5 vertus de l’ennui

Créativité, altruisme, intelligence... l'ennui a des vertus qu'il ne faut pas négliger. Alors, à 3, je ne fais rien ! 1, 2, 3...

1. Il booste la créativité

En laissant son cerveau se reposer on laisse libre cours à nos pensées et à notre imagination. En fait, l’ennui aurait même tendance à stimuler notre cerveau. Alors pour créer et apprendre à créer, ne cherchez pas sans cesse à vous occuper.

2. Il pousse à aller vers les autres

Ne rien faire, laisser ses pensées vagabonder, bref s'ennuyer pousse à accomplir des actions importantes, qui ont un sens. C’est ainsi que l’on va avoir l’idée de commencer un nouveau hobby, de s’investir dans une association et donc de rencontrer de nouvelles personnes.

>>> Zoom sur le niksen, l'art de ne rien faire

3. Il est bon pour le moral et pour la santé

En sachant lâcher nos téléphones, ordinateurs et autres, on apprend déjà à se désintoxiquer de la technologie. On est donc plus forts, on se détache et on ne connaît plus le stress et l’anxiété inhérente à l’impossibilité de vérifier son smartphone. Vous vous relâchez complètement et cerise sur le gâteau, vous dormez mieux !

4. Il favorise la concentration

En réhabituant notre cerveau à ne faire qu’une seule chose à la fois, on réapprend à se concentrer plus profondément et plus longtemps. Pas comme lorsque nous fractionnons notre temps d’attention à cause des notifications ou autre distractions. 👋 Méthode Pomodoro : la solution pour rester concentrée

5. Il étire le temps

10 minutes passées à ne rien faire semblent bien plus longues que 10 minutes en pleine activité. S’ennuyer change donc notre rapport au temps. On prend alors conscience de toutes les possibilités qui s'offrent à nous dans une journée de 24 heures.

>>> Si l'ennui a ses bienfaits, le sport aussi est bon pour le moral 

L’avis de la rédaction : s'ennuyer oui, ruminer non !

Si l’ennui ne mène pas à la dépression, la rumination, peut quant à elle, être plus dangereuse. Laisser libre cours à ses pensées, c’est aussi se souvenir, réfléchir et alors ne plus se poser la question « quoi faire ? » mais « pourquoi ? ». Et le pourquoi peut-être nocif s’il n’est pas productif, mais ne fait que s’entretenir lui-même et nous emmener vers toujours plus de nostalgie et de mélancolie.

 🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue


Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

La lettre d'amour, la plus belle des déclarations que l'on puisse faire

Si j'avais une devise dans la vie, ce serait sûrement : "puisque je t'aime, alors je te l'écris." A mon mari, à mon fils, j'écris des lettres d'amour à ceux que j'aime, mais je dois bien reconnaître que parfois, même si les sentiments sont sincères et profonds, les mots ne viennent pas et on reste muets. Pas de quoi en faire un drame, il faut seulement s'inspirer... et lâcher-prise. L'amour c'est naturel, écrire une lettre d'amour l'est aussi, croyez-moi !

Je doute de mon couple, est-ce que c'est normal ? Comment réagir ?

Il est fréquent que ça arrive. La vie de couple et même l'amour n'étant jamais un long fleuve tranquille, il arrive, bien sûr, que l'on doute. Pas sur la même longueur d'ondes, impression que l'herbe est plus verte ailleurs, projets divergents, manque de désir… Sous le poids des doutes, l'amour perd de sa splendeur. Est-ce irrémédiable ? Je ne crois pas, l'important, c'est de comprendre ce qu'il y a derrière ces doutes et comment réagir. Explication.

"On mange quoi ce soir ?" L'application Jow a la réponse !

Tout à coup, il est 16h et ça me prend, comme une urgence : "qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Et aussi demain à midi, tant qu'on y est". Et je me retrouve à visualiser mon butternut, mon sachet de parmesan râpé et mes 3 œufs, en quête d'une inspiration soudaine... Sauf que je ne suis pas dans Top Chef. Si mon jury reste intraitable, les idées fusent moins vite dans mon cerveau de cheffe à domicile...

Pourquoi faire le ménage peut (vraiment) nous faire du bien ?

Pendant ma vingtaine, je n'aimais pas faire le ménage. Je trouvais que c'était pénible et une perte de temps ! Bien sûr, je le faisais quand même, car il n'était pas question de vivre dans la saleté. Maintenant que je suis trentenaire, j'adore ça ! Il faut dire que j'ai appris à voir les aspects positifs du ménage en vieillissant. Alors pourquoi le ménage peut vraiment nous faire du bien et être en quelque sorte, une thérapie ? Je vous explique !

Ces pratiques sexuelles bizarres... et celles qui peuvent vous tuer !

Voilà quelque temps maintenant que j'écris pour Wengood et si j'ai appris beaucoup de choses, ce que je sais surtout, c'est qu'en matière de sexe, le champ des possibles est vaste et je ne l'avais jusqu'alors que peu exploré. Aujourd'hui pourtant, ne nous réjouissons pas et passons du côté obscur de la couette : place aux pratiques sexuelles étranges, à savoir celles qui permettent de faire l'amour... sans faire l'amour et zoom sur celles à bannir sous peine... d'y perdre la vie ! 😱

Coucher avec un collègue ou son boss, jeu dangereux ?

Ça m’est déjà arrivé d’avoir un crush au travail. Franchement, si je n’avais pas appris par la suite qu’il était en couple, j’aurais mis le paquet pour le séduire. Sauf que voilà, on connaît bien la règle du “No zob in job”, qui veut littéralement dire que c’est une mauvaise idée de coucher avec un collègue, voire pire, son boss ! Est-ce que c’est vraiment un jeu si dangereux que ça ? Qu’est-ce qu’on risque si on est pris la main dans le sac ? Je vous explique tout (eh oui, je m’étais renseignée avant de foncer) !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi je prends tout mal ? Comment Gérer sa Susceptibilité ? - Conseils du Dr Jean Doridot 🧠💬

15 avril · Wengood

8:57


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube