Ma fille ne sera pas une enfant Jacadi... et c’est ok !

Je me pose souvent la question de la limite entre l’éveil et l’éducation. Je souhaite que mon enfant révèle et développe son identité propre et qu’elle apprenne à détecter et dire ses envies. Dans bien des situations devant sa jeunesse je ne vois pas comment faire autrement que de lui dire quoi faire.

Un jour, j’ai proposé à ma fille (de 4 ans à l’époque) de choisir ses vêtements et de s’habiller. Elle est revenue avec chaussettes, leggings, jupe et tee-shirt : 4 jeux de couleurs et de motifs dépareillés ! Horreur ! Comme souvent, je me suis posée sur cette réaction instinctive.

Mes cours de philosophie de Terminale m’ont beaucoup marquée (et oui, je fais partie de ces gens-là !). Ce texte de Nietzsche dans Le gai savoir fait partie de ceux qui m’ont inspirée. Il y explique que l’on doit apprendre à aimer. J’ai eu l’occasion avec le vin, le chocolat, la course à pied, des rencontres... de vérifier sa théorie.

En prenant quelque recul, je dirais aussi qu’on peut apprendre à ne pas aimer. « Je n’aime pas le vert ». Pourtant je ne peux que constater qu’un habit vert flatte mes yeux et que mon fils est en toute objectivité à craquer quand je l’habille en résonance avec les siens ! (Bon il est à craquer tout court je reconnais !)

Je m’éloigne... on dit donc « j’aime / j’aime pas » plutôt que « c’est beau / c’est moche ». Devant ma fille et son feu d’artifice vestimentaire, je peux dire que « je n’ai pas appris à aimer ». Et pour autant pourquoi ne pourrait-elle pas sortir ainsi vêtue ? La seule contrainte qui fait sens c’est la température qu’il fait dehors ; pour le reste..

Que cache en réalité ma vive réaction ? Soudain je me l’avoue : la peur du jugement des autres. Et si quelqu’un me désignait mauvaise mère en voyant l’association de vêtements de ma fille ? 

Et bien ce ne serait pas grave ! Alors voilà ma fille est restée ainsi vêtue et depuis j’apprends à aimer les couleurs qu’elle choisit chaque jour d’assembler.


NB :  je n’ai rien contre Jacadi... c’est une référence ; tout parent dès que l’on cite cette marque saura visualiser ces affiches d’enfants modèles « parfaitement » habillés...

Contacter un psy

Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi : 

Mère & Dirigeante d'entreprise, tout simplement une femme d'aujourd'hui en voie de sérénité... qui partage ici ses histoires personnelles et les réflexions qu'elles lui inspirent

Les commentaires

Nos derniers articles

Equicoaching, quand le cheval nous montre la voie

Les animaux ont depuis longtemps montré leur capacité à soigner les hommes, le cheval...

Lire

10 citations sur la solitude : en tête à tête avec moi-même

La solitude peut être la cause d'une grande souffrance. Se sentir seule, face à soi-m...

Lire

Le complexe de supériorité ou l'illusion de la supériorité

C'est une personne qui semble n'aimer personne plus qu'elle-même. Elle parle souvent ...

Lire

L’horreur des thérapies de conversion

S’il y a bien quelque chose que je trouve normal, c’est d’aimer qui on veut, peu impo...

Lire

Mauvaise foi : à petite dose oui, sinon on oublie !

Ahh la mauvaise foi, je pense que tout le monde en a fait preuve un jour ou l’autre. ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici