Le 20/20 n’existe pas, de la nécessité de se définir ses propres objectifs...

Mis à jour le par Anne-Fleur Saraux, fondatrice de Wengood

« Je veux bien faire », « je veux qu’on soit contents de moi », « n’ai-je pas fait ce qu’on attendait de moi ? ». Au quotidien je ressens ce besoin que mes actes soient félicités. Mais par qui et pourquoi ?

Le 20/20 n’existe pas, de la nécessité de se définir ses propres objectifs...

Nous passons la première partie de notre vie dans un univers scolaire. L’apprentissage se fait dans un enchaînement de points de passage. Une autorité, l’éducation nationale, relayée par les professeurs définit le niveau à atteindre pour chaque classe, chaque matière. Quand j’obtiens le 20/20 ou le TB, c’est que je suis au niveau attendu, que j’ai « bien fait ».

Et après ? Après, ça se complique. L’entreprise se définit une trajectoire et des moyens ; chacun se mobilise ensuite pour avancer dans le sens souhaité. J’attends alors de l’entreprise, relayée par le manager, qu’elle décide du niveau à atteindre celui qui donnera le 20/20.

Oui mais, la réalité au quotidien nous fait chercher l’amélioration continue. Nous passons très peu de temps à nous arrêter sur les petites victoires, à nous féliciter des caps franchis. Là, l’enfant en moi est en manque de quelque chose.

Et inversement, depuis que j’ai pris le rôle de manager, j’ai été plusieurs fois désemparée par la question de certains collaborateurs en entretien annuel notamment : « es-tu satisfaite de mon travail ? ». Qui suis-je pour répondre à cette question ? Comment valider « c’est bien » quand on est animé au quotidien par la recherche du « peut mieux faire » ?


Fixez vos objectifs vous-même !

C’est ainsi qu’il m’a paru nécessaire d’apprendre le « j’ai envie de » et « je serai contente si ». Une façon de définir mon propre 20/20.

Vous avez le sentiment d'être bloqué ou submergé par une émotion ou un fonctionnement ? Vous avez le sentiment de ne plus avoir les ressources pour aller mieux ? Contactez nos thérapeutes. 

Contacter un psy

Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi : 

Article proposé par Anne-Fleur Saraux, fondatrice de Wengood

Mère & Dirigeante d'entreprise, tout simplement une femme d'aujourd'hui en voie de sérénité... qui partage ici ses histoires personnelles et les réflexions qu'elles lui inspirent

Nos derniers articles

La vengeance nous fait-elle vraiment du bien ? Ou encore plus de mal ?

“La vengeance est un plat qui se mange froid”. J’ai toujours entendu cette expression, mais froide ou chaude, est-ce que la vengeance fait vraiment du bien ? Le désir de vengeance nous submerge quand nous subissons une injustice, c’est un mécanisme de réaction primaire ancré dans l’inconscient. Lorsqu’on souffre, on veut que l’autre souffre aussi. Voyons voir pourquoi ça nous fait du bien, mais aussi, pourquoi la vengeance peut être dangereuse pour notre bien-être psychique. Explications.

Les symptomes d'une crise d'angoisse : la repérer pour bien la gérer

Les battements de mon cœur s'accélèrent, ma gorge devient sèche, et respirer sans avoir la sensation d'étouffer me semble impossible : pas de doute, la crise d'angoisse est là. "C'est dans la tête" me direz-vous. Oui, certes, ces attaques de paniques sont dues aux mauvais tours que me jouent mes pensées mais j'ai l'impression que je vais mourir tant mon corps s'agite. Elles ont beau être irrationnelles, elles sont dures à contrôler et m'emportent comme dans un cercle vicieux. Symptômes et causes d'une crise d'angoisse, je vous dis tout. Pour bien la gérer, il est important de bien la comprendre.

Démotivée au travail ?

Il y a des jours comme ça... on traîne des pieds et on subit sa journée, rêvant à chaque minute de l'instant où l'on pourra quitter son costume de travailleur, pour passer à autre chose. Bref, c'est le coup de mou et on se demande bien ce qui nous pousse à sortir du lit le matin. Tout le monde connaît un jour une période de moins bien au travail, de démotivation mais il est important de ne pas s'y embourber. Voici 3 astuces pour retrouver la niaque vite et bien !

Comment pratiquer l'écoute active au travail ?

Au travail, nous sommes amenées à échanger avec tout un tas de personnes : collègues, managers, directeurs, etc. Il est donc important de bien comprendre et bien se faire comprendre, pour avoir des relations saines avec tous les acteurs de l’entreprise. L’écoute active est la solution pour des relations apaisées et un fonctionnement plus efficace. Alors, comment montrer qu’on écoute activement son interlocuteur ? Pourquoi est-ce essentiel au travail ? Explications.

Je m’ennuie au travail… Est-ce un bore-out ?

Jour après jour, je tente de tuer le temps au travail. Cela peut paraître risible, mais c’est une situation pesante. J’enchaîne les cafés, je regarde la trotteuse de l’horloge tout le temps, je navigue sans but sur internet. On peut dire que je suis payée à rien faire ! Je sais que beaucoup envient cette situation, mais ce n’est pas joyeux. Entre fatigue, perte d’estime de soi et même dépression, le bore-out est à surveiller.

Que faire quand on s'ennuie ? 10 idées d'activités pour s'occuper

Et voilà, je m'ennuie. Moi qui me plains de ne jamais avoir le temps, maintenant que j'en ai, je ne sais pas comment l'utiliser ! M'occuper de mon intérieur, prendre des nouvelles de mes proches, et pourquoi pas développer certains talents ? Il y a tellement de façons de s'occuper, voici 10 choses à faire quand on s'ennuie !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici