Charge mentale vous avez dit ?

Mis à jour le par Anne-Fleur Saraux, fondatrice de Wengood

Il y avait la vie d'avant... Celle dans laquelle il n'y avait pas de conflits d'agenda entre ma vie de mère et celle de femme active. Enceinte, je travaillais normalement, jusqu'à point d'heure, jusqu'au jour de l'accouchement... et par choix ! En congé mat', je venais dans le quartier du bureau, je me posais dans un starbucks avec le landau, je rencontrais le temps d'un café ou d'un déjeuner mes collaborateurs ou collègues ou bien faisais des retours sur leurs reportings et plans d'actions.

Charge mentale vous avez dit ?

Mère de deux enfants en bas âge, je partais souvent le matin avant leur réveil. Si je rentrais le soir au moment du coucher, je travaillais encore ensuite, car j'avais de la chance : ils s'endormaient vite ! Et puis sinon je restais au bureau ou allais boire un verre avec des collègues.

Je pense que cela aurait pu durer comme ça. Question de schéma familial, d'éducation, de société... je réfléchis à mon enfance : mes parents travaillaient beaucoup et je n'ai pas de "mauvais souvenirs" associés à ce modus vivendi. (J'ai bien conscience qu'un psy me prouverait le contraire mais bon en ai-je besoin ?!?)

J'étais partie pour faire ainsi et n'identifiais pas de besoin de faire autrement (tout en ayant quand même un peu de culpabilité car ce schéma ne collait quand même pas à mon idée illusoire de vie parfaite).

Et puis... et puis, tout a basculé !

3 mois de confinement et 30 mois de covid plus tard...

  • J'ai découvert la vitesse de progrès des enfants à l'école... outre que cela m'épate et qu'une fois encore je regrette que nous ne cultivions pas davantage tous et tous les jours les capacités de nos cerveaux... j'ai surtout pris goût à ce suivi des apprentissages et ça, c'est maintenant !
  • J'ai apprécié ces discussions entre l'école et la maison. La journée et les émotions sont chaudes dans leur tête et ils ont hâte de la partager. Pareil ça, c'est maintenant !
  • J'ai apprécié la vie et les loisirs autrement. Ils se sont habitués à ce qu'on ne sorte pas ou presque pas et passent notre temps avec eux... quelle difficulté de les "des" habitués... et puis en ai-je autant envie ? Ou en ai-je envie plus que de profiter avec eux de ces morceaux de vie et âges qui ne reviendront pas ?

Alors je ne suis pas revenue à avant. D'une part, je ne le veux plus. D'autre part, soyons honnêtes, avant n'existe plus, nous sommes marqués et changés, il faut l'accepter !

Ma vie d'après du coup c'est...

Une journée en plusieurs étapes...

.... Je me lève à 6h pour travailler. Ils se lèvent et je m'occupe d'eux. Je me remets à travailler. J'enchaîne toute la journée et aussi régulièrement que possible je les récupère au centre et les fais dîner. Cela crée plein d'occasions de discuter mais quel effort de les écouter, d'être patiente alors que le boulot que j'ai mon boulot plein la tête et qu'une envie me poser et mettre tout en mode silencieux !

Télétravail le matin...

... Je peux préparer leur repas du soir en même temps que mon café... mais derrière je pars sur un dossier et fais tout cramé... il faut un rappel sur mon téléphone si je ne veux pas bousiller toutes mes casseroles et sur consommer en électricité !

... Je peux faire la lessive des draps suite aux accidents de la nuit mais combien de fois ai-je oublié de mettre à sécher avant de partir ?

Une vie avec plein de souplesses pour accueillir la livraison du frigo, déjeuner dans mon quartier, planifier un RDV médical, garder mon enfant malade... (sans moins travailler bien sûr !) ... Mais quelle organisation !?! (Vous avez déjà vidé un frigo entre deux réunions ?) N'était-ce pas plus simple quand il n'y avait pas le choix que d'aller au bureau ? (Et cette vie encore d'avant où on ne pouvait pas rapporter son boulot à la maison ?)

Et cette vie maintenant elle est mieux ? Que vous dire ? Je crois surtout qu'elle est différente et autrement fatigante !

Oui ça me plaît ainsi et oui je suis fatiguée !

La vie c'est dur et la vie c'est beau.

(Oui il y a un père, nous sommes une équipe et on co-gère tout cela mais je ne vais pas tout vous raconter en tout cas pas en une fois !)


Article proposé par Anne-Fleur Saraux, fondatrice de Wengood

Mère & Dirigeante d'entreprise, tout simplement une femme d'aujourd'hui en voie de sérénité... qui partage ici ses histoires personnelles et les réflexions qu'elles lui inspirent

Nos derniers articles

Discours de mariage : 7 idées pour un discours parfait

Votre meilleure amie va se marier et vous êtes sa témoin ? C’est génial, vous devez être aux anges ! Enfin à un détail près … Il faut écrire votre discours pour témoigner de l’amour des mariés ! Cependant, rassurez-vous, c’est un exercice bien moins compliqué qu’il n’y paraît. Et pour vous donner un petit coup de pouce pour sa rédaction, on vous a préparé 7 idées à mettre dans votre discours pour qu’il soit parfait le jour J ! C’est parti !

Femme fontaine et squirting : un plaisir qui coule de source

Quand on parle d'éjaculation, ne nions pas que l'on pense presque tout le temps au sperme et à leur propriétaire. Il faut dire que la femme fontaine est encore trop peu abordée. Par tabou ? Peut-être. Par jalousie ? Pourquoi pas. Par ignorance ? Plus pour longtemps en tout cas... Loin du fantasme et surtout loin du porno, le phénomène de femme fontaine est encore et surtout une bonne occasion de nous concentrer sur nos corps, de lâcher prise et de prendre beaucoup (beaucoup) de plaisir.

7 idées de jeux sexuels pour booster notre libido, amusez-vous !

C’est lors d'une soirée entre copines que j'ai entendu parler de jeux sexuels pour sortir de la routine. La libido, ça va, ça vient, suivant ce qu’on traverse dans notre quotidien. La sexualité n’est pas acquise, il faut constamment se réinventer. C’est pour cette raison que j’ai commencé à parler jeux sexuels avec des amies, pour voir quelles étaient leurs idées. C'est ainsi que je vous partage 7 idées pour pimenter votre sexualité. Attention, ça va chauffer !

Les 4 styles d'attachement amoureux : que montrent-ils ?

Et encore un énième mec qui me fuit… Si vous vous êtes déjà dit ça, c’est peut-être que vous allez toujours vers le même type de personne. En tout cas, moi j’en ai longtemps fait le constat. J’avais aussi remarqué que j’étais toujours dans le doute de la relation, ce qui conduisait à un échec… Ces comportements traduisent un style d’attachement amoureux assez opposé. Mais tiens, qu’est-ce que c’est un style d’attachement ? Que montre-t-il ? Les connaître peut nous aider à en comprendre beaucoup sur nous-même et nos relations. Explication.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Le manque d’estime de soi impacte la gestion de son argent

Même si j’essaie de travailler dessus, j’avoue que j’ai toujours eu beaucoup de mal à avoir confiance en moi. Je sais combien c’est crucial. Dernièrement, j’ai même réalisé que ça avait des conséquences sur la gestion de mon argent. Eh oui, c’est beau d’ouvrir les yeux sur cela à 33 ans ! Je vous explique en quoi un manque de confiance en soi peut influencer (négativement) notre porte-monnaie.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Comprendre la Mythomanie [ par Christine Calonne, psychologue ]

25 février · Wengood

15:08


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube