Comment calmer une crise d'angoisse efficacement ?

Des tremblements sur tout le corps, des sueurs, le cœur qui s’accélère, la sensation d’étouffer, le sentiment que l’on va mourir ?! Ceci pourrait parfaitement être le scénario d’un film d’horreur que l’on regarderait avec la couverture remontée jusque sur les yeux. Pourtant ce scénario n’a rien de fictif, il s’agit de symptômes bien réels liés à l’apparition d’une crise d’angoisse, un moment violent pendant lequel le corps s’emballe, pour nous faire perdre le contrôle et nous plonger dans un véritable enfer émotionnel.

On en parle assez peu, de fait on se sent seul face à ces crises, pourtant 5 à 10% de la population souffre de crise d’angoisse.

  • Pourquoi certains d’entre nous sont victimes de ces malaises ?
  • Que faire quand survient une crise d’angoisse ?

Comme dans tout bon scénario, la crise peut survenir subitement, en une seconde, et apparemment sans raison concrète.  Wengood Film présente son nouveau sujet : Alerte émotionnelle générale.

Pourquoi certains d’entre nous sont victimes de ces malaises ?

Nous avons tous un terrain d’anxiété et d’ailleurs l’anxiété est un moteur. Tout est une question de degrés et de la façon dont cela peut se manifester chez l’individu. Pour arriver jusqu’à la crise d’angoisse il faut donc avoir la capacité d’être débordé.

L’angoisse n’est alors plus moteur, elle se convertit en frein et en souffrance. On pense que les patients qui ont cette vulnérabilité anxieuse sont hypersensibles à ce qui se passe dans le corps. Le patient s’embarque alors dans un raisonnement qui s’emballe, qui peut devenir irrationnel. La crise est alors auto-alimentée.

La plupart du temps ces épisodes peuvent survenir après des périodes émotionnelles chargées ou des périodes de grande fatigue. Mais on peut également les subir en période de décompression, lors d’un vide, après une période très intense. Parfois même, on ne connait pas les raisons de ces crises mais il y a dans l’idée que c’est un signal. Une alerte du corps, une sorte de protestation. En étudiant ces crises on peut retrouver quelques déclencheurs et travailler dessus.

Que faire quand survient une crise d’angoisse ?

1. N’alimentez pas le monstre

Une crise d’angoisse est terrorisante. Certaines d’entre elles peuvent même terminer aux urgences, c’est pourquoi il est essentiel de savoir que l’on n’en meurt pas. Sachez que vous possédez une puissante armure : votre propre organisme qui lui est, en quelque sorte, préparé à supporter ces symptômes.

2. Utilisez votre respiration

Faites une pause physiquement. Utilisez pour cela la respiration abdominale et non thoracique.  Inspirez profondément, bloquez en une petite apnée. Puis expirez longuement et bloquez à nouveau en une petite apnée. Renouvelez au moins 3 fois de suite l’exercice et autant que nécessaire.

Concentrez-vous, c’est un excellent moyen de reprendre le contrôle et donc une bonne diversion pour éloigner le monstre.

3.Restez dans le moment présent

Essayez de rester conscient de ce qu’il se passe en vous et autour de vous et de poser un diagnostic rationnel comme vous le feriez pour quelqu’un d’autre.

4. Reprenez la main

Concentrez votre mental sur un point fixe, cela peut également être l’image d’un moment heureux, d’un paysage qui vous inspire la sérénité, ou encore la mélodie d’une musique relaxante.

Votre mental fait alors savoir au monstre qu’il n’a plus sa place dans votre histoire.


L’avis d’Emilie


Apprendre à gérer le corps et les pensées est primordial pour éviter la répétition trop fréquente de ces épisodes. Les causes sont propres à chaque individu, si elles ne sont pas clairement identifiées essayez de repérer les similitudes, voire, d’évoquer le sujet avec votre entourage ou un professionnel si nécessaire. Même si le sujet est rarement abordé, sachez que de nombreuses personnes souffrent de crises d’angoisse. En parler au grand jour, trouver des oreilles attentives, vous aidera à dédramatiser ces crises et à les vaincre plus facilement.


Nous l’avons tous appris petit, il suffit d’allumer la lumière, et de faire un peu de bruit pour faire fuir les monstres 😊


Méditation, sophrologie, hypnose, fleurs de Bach, certaines thérapies comportementales et cognitives se révèlent être de très bons alliés. N’hésitez pas à tester celle qui vous parle le mieux.


Contacter un psy



Plus de conseils en vidéo

Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi : 

Article proposé par
Emilie Potenciano, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : toujours croire que tout est possible.

Les commentaires

Nos derniers articles

Mes enfants me manquent, comment gérer la garde alternée ?

Les couples séparés ou divorcés connaissent les usages de la garde alternée, mais ne ...

Lire

Top 10 des phobies les plus insolites, à chacun sa peur !

Peur de l’avion, de la foule ou des espaces clos, la liste des phobies en tous genres...

Lire

3 étapes pour se débarrasser d'une relation toxique - Adieu les cons ! 👋

Certaines relations peuvent devenir sources d’un profond malaise, d'un mal-être. On s...

Lire

Pourquoi je fais toujours les mauvais choix ?

La vie est faite de choix. Nous devons tous à un moment ou à un autre prendre des déc...

Lire

L'insupportable manie de couper la parole, arrêtons ça !

S’il y a bien quelque chose que je n’aime pas, c’est me faire couper la parole. J’ai ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici